Encore en retard, je sais !

Publié le par Marjolaine PAUCHET

Quand je pense qu'être en retard, j'ai toujours eu horreur de ça ! Lol...

Du neuf cette semaine, du lourd et du moins lourd. J'ai eu l'illustratrice au téléphone hier. Nous avons pris rendez-vous par skype pour samedi 19h. A voir ce que ça donnera. Nous avons discuté de l'urgence de mettre en place la campagne de financement participatif et des solutions pour que ça marche. Parce que oui, pour trouver 4000 € (3700€ plus la commission d'Ulule), il va falloir s'accrocher.

J'espère que tout va fonctionner et que la campagne arrivera à son terme. Dans le cas contraire, publier mon conte sera beaucoup plus dur et même impossible d'ici à la fin de l'année. Il faudra reporter.

J'ai enfin reçu la réponse de Decitre, les fournisseurs de l'enseigne Cultura que vous connaissez sans doute. Ils m'ont envoyé un contrat que j'ai lu rapidement. Ils prendraient une commission de 40% et les frais de port seraient à ma charge. Mais je pense accepter malgré tout car cela m'ouvrirai potentiellement beaucoup de points de vente. Je réfléchis encore à la question et dois prendre le temps de relire le contrat plus tranquillement.

Pour mon roman, j'ai reçu les retours de mes 2 lectrices tests et j'ai commencé à retravailler le 1er chapitre. J'ai également un peu avancer le 4ème mais cela m'est difficile de travailler dessus en ce moment car je suis très prise par mon boulot ce mois-ci et comme vous le voyez, je ne chôme pas à côté non plus. De plus, je me suis fixée comme objectif de finir l'écriture de l'autre livre dont je vous parlais la dernière fois pour la fin juin. En effet, la première édition de ce livre sera sous forme d'e-book ce qui ne coûte rien à produire. Si je parviens à e-publier ce livre cet été (juillet étant l'idéal), l'argent que me rapporteront les ventes aideront à financer le conte.

Le but est que ces trois livres une fois publiés/e-publiés me permettent d'auto-financer la publication des suivants. L'enjeu est donc loin d'être nul voilà pourquoi je n'ai pas autant travailler mon roman que je l'aurais voulu cette semaine. Lui aussi, quand il sera finit sera sans doute d'abord publier sous forme d'e-book, ce qui me permettra de financer la publication papier, du moins je l'espère.

Quant à mon roman pour enfant, j'avoue ne pas l'avoir beaucoup avancé non plus ces derniers temps. Mais les mois de juillet et août me laisseront plus de temps libre pour travailler à ma petite entreprise et surtout ma passion, l'écriture.

Bonne nouvelle, j'ai vendu 3 recueils hier et j'ai appris à d'autres personnes, qui étaient intéressées, qu'elles pouvaient le trouver chez Tonnet et au Parvis de Leclerc. J'espère avoir bientôt des ventes de ce côté là. Quoi qu'il en soit, avec les 3 recueils d'hier, cela fait donc 10 livres vendus depuis leur parution. A la fois peu et beaucoup quand on considère que c'est de la poésie et que je suis une auteur inconnue.

Et vous, où en sont vos projets ?

Publié dans Mes péripéties

Commenter cet article

Rebecca G. 10/06/2015 09:43

Eh bien, comme si ou comme ça, je vois que c'est toujours le parcours du combattant de publier un livre!!! Mais moi, je serais bien incapable de faire tout ce que tu fais...!! Je préfère encore attendre la réponse des éditeurs...
Bon courage à toi et bonne chance!