Ecrire et trouver ses lecteurs

Publié le par Marjolaine PAUCHET

Voilà un autre très bon livre pour aider les jeunes écrivains. Pleins de conseils avisés. Comment démarrer, comment écrire, se lire et se relire, trouver un éditeur... Bref, un excellent livre de Brigit Hache sur la "perlologie" comme dirait Stephen King ;-). Je le conseille à tous les auteurs en herbe. Seul regret, il parle très peu d'auto-édition.

Ecrire et trouver ses lecteurs

Quatrième de couverture : Vous avez envie d'écrire, de rencontrer votre public et peut-être de vivre de votre plume. Mais comment vous y prendre ? Comment trouver la bonne méthode de travail et mettre toutes les chances de votre côté avec les éditeurs ?

Le guide indispensable pour se motiver, trouver l'inspiration, améliorer sa plume, démarrer un blog ou trouver un éditeur... quel que soit son projet d'écriture !

Dans ce livre, découvrez comment :

  • Oser écrire : comment démarrer, travailler... Des conseils pratiques pour affronter la peur de la page blanche (où, quand et comment écrire, comment rassembler vos notes, des astuces pour alléger votre style...).
  • Ecrire votre livre : roman, autobiographie, guide pratique, polar... Les particularités des genres et l'art de s'adapter aux différents publics visés.
  • Trouver vos lecteurs : tout ce qu'il faut savoir pour multiplier vos chances de trouver un éditeur ( et savoir rebondir en cas de refus), vous autoéditer et promouvoir votre livre grâce à un blog et aux réseaux sociaux.

Avec de nombreuses anecdotes sur de célèbres écrivains : Marcel Proust aimait travailler dans son lit, Dan Brown et Amélie Nothomb écrivent dès 4 heures du matin... Harry Potter fut refusé par 14 éditeurs !

Commenter cet article

sandrine isac 22/03/2016 11:29

Bonjour,

J'ai lu ce livre, il est d'ailleurs sur mon bureau actuellement. C'est sur ses conseils que j'ai débuté mon blog. Il y a, c'est vrai, beaucoup de livres qui traitent du sujet. Il faut juste trouvé celui qui correspond à chacun. Et il faut piocher un peu partout ce qui nous est utile. En tout cas je garde celui-là à porté de main.

Marjolaine PAUCHET 22/03/2016 14:34

Vous avez bien raison, car ce livre regorge d'infos pratiques et de bons conseils. Merci à vous pour votre commentaire.

emilie 12/10/2015 12:19

quand j'étais au collège et au lycée j'étais douée par l’écriture après vu le temps et le rythme accélérée de la vie j'écris très rarement et ça me manque trop ..
http://www.softesthetique.com/abdominoplastie-tunisie.php

Quichottine 22/08/2015 12:24

Je ne sais pas s'il y a une méthode... je me dis qu'il y a déjà trop de livres, trop d'auteurs, alors, écrire, d'abord pour soi, pour ses amis, pour ceux pour qui lire compte un peu... et puis, si l'on a de la chance et l'envie, trouver un éditeur pour élargir le cercle de ceux qui nous ont lu.

Rien n'est simple.
Mais merci pour le partage Marjolaine.
Passe une douce journée.

Quichottine 23/08/2015 11:09

Lorsque je dis "il y a trop de livres", c'est le reflet d'une réalité à laquelle je suis confrontée lorsque je me rends dans ma librairie habituelle.
Je sais bien que nous devons choisir, mais comment faire lorsqu'à chaque rentrée littéraire les livres s'amoncellent ? Comment faire quand on sait le nombre de livres publiés chaque année ? Même en lisant beaucoup, même en dormant peu...
Bien sûr, nous ne pouvons pas "tout lire", mais je me dis que désormais beaucoup de livres qui mériteraient toute notre attention partent au pilon parce qu'ils n'ont pas eu l'heur d'avoir tout de suite le nombre de lecteurs voulus... Un mois en librairie pour "faire ses preuves"... c'est peu, je crois...
Seuls les auteurs traditionnels ont plus de chance et restent plus longtemps en rayon...
Alors, oui, trop de livres... trop d'auteurs déçus...
Pourtant, je suis d'accord avec toi en ceci que je crois que des liens se tissent à travers les mots que l'on publie, je suis d'accord pour ces chemins que nous ouvrons de l'un à l'autre.
Mais je continue à croire que l'édition est un chemin ardu et qu'il faut se battre pour faire connaître un livre écrit par un inconnu dont l'écrit nous a plu.
Pour un livre lu, combien resteront sans lecteurs ?
Je n'aime pas savoir qu'un livre repartira dans la corbeille à papiers sans jamais avoir été lu, pour recyclage... alors, oui à l'impression à la demande, ce qui est d'après moi la meilleure édition possible.
Passe une douce journée.

Marjolaine PAUCHET 22/08/2015 16:27

"il y a déjà trop de livres" ? Les livres sont le miroir de l'humanité. Ils en sont le gardien. Ils sont notre souffle, nos rêves, nos espérances, nos terreurs. Ils sont notre Histoire. Ils sont notre âme. Quand je lis les mots d'un autre, dans un livre ou sur un blog (le tien?), je vois, oui, une part de son âme. Écrire c'est se livrer tout entier, sans tabou, sans masque, sans retenue. Et quand ce que je lis me plaît alors je sais que celui qui a écrit, lui aussi, a vu une part de mon âme. Un livre est le plus court passage entre deux âmes. Alors écrire, c'est créer des chemins et publier c'est les ouvrir au plus grand nombre. Je ne voudrais pas d'un monde sans livre, pas plus que je ne voudrais d'un monde sans lumière. Je crois moi qu'il n'y en a jamais assez. Si les dictatures font des autodafés de livres, ce n'est pas sans raison. Non, jamais assez de livres, jamais assez d'écrire.

Caroline 18/08/2015 13:45

Merci beaucoup, c'est le genre de livre qui peut tous nous aider !

Rebecca G. 17/08/2015 20:52

Bel article! Je ne connaissais pas... merci du tuyau! :) bises

Marjolaine PAUCHET 18/08/2015 11:48

Pas de quoi ;-p