Marketing dodo

Publié le par Marjolaine PAUCHET

Bonjour à tous et mes meilleurs vœux pour 2016. Puisse cette année être belle pour tous. Puissent les livres enchantés vos vies mais ne pas vous faire oublier de les vivre.

Je viens de lire les derniers articles des blogs que je suis et évidemment l'heure est aux résolutions du nouvel an. Mes résolutions d'auteur pour 2016 sont donc de publier, ENFIN, mon conte, de finir l'écriture de mes 2 romans. Et éventuellement de tenter la publication en fin d'année de mon roman pour enfants.

Je n'y ait pas touché depuis un mois voir deux. Quant à mon autre roman, mes dernières lignes dessus remontent je crois au mois d'octobre. J'ai envie de m'y remettre sur tous les deux mais je manque de temps. En revanche, j'ai poursuivi mes recherches pour mon livre sur les taureaux. J'ai recopié sur l'ordinateur la partie que j'avais déjà rédigé et pris contact hier avec deux personnes pour des articles que je n'arrive pas à me procurer. Les deux m'ont déjà répondu. Très aimables et très serviables. Petit à petit, cela avance.

En ce qui concerne mon conte, j'ai lancé une nouvelle cagnotte sur leetchi. La différence avec ulule ? Ce n'est pas du tout ou rien. Même si je ne récolte pas tout, l'argent récolté le sera pour de bon. M'aidant ainsi à progresser vers mon objectif final de 3750€. J'espère donc avancer grâce à cela. De plus ici, il n'y a pas de contrepartie. Pour ceux que ça intéresse de participer : http://www.leetchi.com/c/edition-anna-dame-foret

Pour ceux qui m'avaient soutenus sur ulule, certains m'ont contactés pour me dire qu'ils n'avaient pas été remboursés par le site. En fait, j'ai contacté les webmasters d'ulule qui m'ont expliqué que l'argent des contributeurs a été mis sur leur compte ulule et qu'il faut qu'ils en fassent la demande pour être recrédités sur leur compte bancaire.

Je n'ai pas encore et je m'en veux, lancé la version papier de mon ebook Réussite scolaire, j'aide mon enfant. Je pensais le faire hier mais j'ai réalisé alors que j'étais en train de m'inscrire sur createspace que je n'avais pas contrôlé la résolution de mes images (or il y en a 3 dans le livre). Pour un livre papier, la résolution d'une image doit être de 300dpi. Je n'ai pas eu le temps de m'en occuper hier, ni aujourd'hui. Peut-être demain. En dessous de cette résolution, l'image n'est pas nette, on voit les pixels, ça fait moche et donc pas pro. Au-delà, l’œil humain ne fait plus la différence. Votre œil verra de la même façon une image en 300dpi qu'en 600. Par contre, plus une image est en haute résolution, plus le fichier est lourd. Inutile donc d’alourdir inutilement le tout.

J'avoue avoir mis un peu de côté le marketing. Je n'ai toujours pas tenté de recontacter la dame de Nature et Découverte pour lui proposer mes livres. Je suis à court d'idée marketing. J'ai l'impression qu'en la matière, rien de ce que je fais ne marche. Certes j'ai eu mes 3 ventes d'ebook en décembre mais pas une seule nouvelle depuis. Je dois donc me rendre à l'évidence que c'était bien la promo du site kobo et pas la mienne qui avait fait son petit effet. Et sur les milliers de clients qui ont du recevoir cette promo dans leur boîte mail, s'il n'y en a que 3 qui ont acheté mon ebook... Je commence à me poser des questions. Comment faire décoller mes ventes ? Tout cela n'est pas pour me donner la niac et j'ai toujours du mal à m'extirper de mes envies de flemmardise aigu. Bon, je sais, je suis une très mauvaise communicante mais quand même un peu de soutien de mes lecteurs, quelques ventes, seraient les bienvenues.

Je sais heureusement que tout cela n'est que passager. Il suffit d'y croire et de continuer à batailler jusqu'à avoir trouvé le bon bout. J'ai créée mon asso en novembre 2013 et elle commence tout juste à décoller. Tout ce met petit à petit en place. Peu d'adhérents encore mais des contacts et des projets en cours et à venir avec les mairies, un compte qui commence à grimper me font dire que le bon bout est enfin trouvé de ce côté-là alors que là-aussi j'ai eu de gros moments de doutes par le passé (et qu'il m'arrive encore d'en avoir) donc je me dis pour les livres ça va faire pareil. C'est comme être enfermé dans une pièce sans lumière et chercher l'interrupteur à tâtons. Tôt ou tard, on tombe dessus.

Si vous avez des idées marketing à me proposer, je suis preneuse...

Publié dans Mes péripéties

Commenter cet article

Marjolaine 11/01/2016 11:28

Merci à vous deux.

Griboulette 09/01/2016 19:47

la seule chose que je puisse te dire c'est tient bon et courage après le reste je n'y connais rien !! bisous♥

Caroline 05/01/2016 20:07

Courage !

Marjolaine PAUCHET 05/01/2016 20:32

Merci...

Rebecca G. 05/01/2016 15:27

Je te souhaite beaucoup de courage. Malheureusement, je ne peux pas vraiment t'aider parce que le marketing et moi... Je peux juste te dire que c'est exactement ce que je redoute et que c'est pour cela que je ne choisis pas (en tout cas pas pour le moment) l'auto-édition...
Car, si cela peut paraître une solution idéale pour rafler la mise en cas de ventes, il faut... VENDRE!
Il y a des millions de livres sur le marché et si la partie marketing n'est pas prise en main par des professionnels qui en ont les moyens, à quoi cela sert d'être 1 parmi des millions????????
Enfin, j'espère de tout cœur que les choses vont s'arranger et que tu vas finir par y arriver... Pour tout te dire, j'espère que tu seras contactée par un éditeur ou que tu trouveras quelqu'un pour vendre tes livres (peut-être peux-tu envisager de lui donner un pourcentage des ventes...?).
Bonne chance!
C'est vraiment pas évident d'être écrivaine...! :(

Rebecca G. 09/01/2016 23:43

Ahhh... :( Bon, ben je te dis comme Caro, alors..; COURAGE!

Marjolaine PAUCHET 05/01/2016 19:58

Être contacté par une maison d'édition, je crois que maintenant que je suis lancée je dirais "non". Pas sûre, bien sûre. Pour ce qui est de trouver un commercial qui vendrait mes livres, j'y ai pensé mais le pourcentage qu'ils demandent est important et pour l'instant je n'ai qu'un seul livre papier à vendre c'est mon recueil de poèmes qui n'ai pas un genre très vendeur. C'est pour cela que j'axe principalement mon marketing sur l'ebook. Après, j'aimerais bien trouver d'autres auteurs dans la même situation que moi. Si on s'associait, à plusieurs, ce serait sans doute plus intéressant d'avoir un commercial qui essaierait de placer l'ensemble de nos livres. Mais je ne connais pas d'autres auteurs auto-édités dans mon secteur géographique pour lancer ça.