The souscription

Publié le par Marjolaine PAUCHET

The souscription

Bonjour à tous. Bon, voilà un certain temps encore que je ne suis pas passée. La faute à mes révisions pour le CAPES et à ma recherche de souscripteurs. Cela décolle enfin. Pas autant que ça devrait, certes, mais ça décolle. J'ai donc envie d'y croire. C'est pourquoi j'ai décidé de repousser le délai au 21 novembre. Pourquoi le 21 ? Pour trois raisons principales : samedi dernier, je tenais un stand (en fait 3) à la fête du monde animal à Lescar. Je tenais, comme chaque année, le stand de l'Alliance Anticorrida, le stand de ma propre asso, le CESB et, chose nouvelle, un stand pour mes livres puisque la plupart sont écologiques. J'y ai donc proposé à la vente mon recueil de poèmes et mon livre sur la réussite scolaire (aucune vente hélas) mais j'ai aussi proposé mon conte en souscription et là, j'en ai eu 5 ou 6. Mais le plus intéressant est que le soir, alors que nous étions tous en train de plier nos stands, le maire est passé. Ce qui m'a donné l'occasion d'une part de le remercier pour son engagement pour la cause animale : sous son administration, Lescar est devenue la première ville du département qui interdit les cirques avec animaux donc un grand merci à lui. D'autre part, j'en ai profité pour lui parler de mon conte, lui expliquer que c'était un conte écologique pour enfants, que je peinais à le financer etc. Bref, il a paru très intéressé et m'a demandé de lui donner 10-15 jours pour trouver une solution (sans garantie). Il semblait vraiment sincère et motivé pour m'aider. Ce qui change du maire de ma ville et de celui de l'agglo. Alors promesse d'élu ou promesse sincère ? L'avenir le dira.

La deuxième raison est que les 18, 19 et 20 novembre, se tient le salon du livre de PAU, Les idées mènent le monde, auquel je participe pour la première fois. Et j'espère bien entendu gagner de nouvelles souscriptions à cette occasion. Les gens viennent toujours nombreux à cet évènement et ils viennent pour ça. A deux pas de Noël, ce sera donc le moment idéal pour vendre des livres, me faire connaître, trouver de nouveaux souscripteurs... Et puis, tout simplement, mon tout premier salon du livre. Depuis le temps que j'en rêve !!! Le nombre d'années où chaque fois je me disais "un jour, j'y serai". Oui, vraiment, j'ai hâte. Je ne doute pas qu'il s'agira de trois journées épuisantes mais je suis certaine aussi qu'elles seront enrichissantes de bien des façons. Le rêve qui se concrétise encore un peu plus... J'aurai vraiment voulu avoir mon conte pour mon premier salon mais qu'à cela ne tienne, j'aurai les souscriptions et donc, d'une certaine façon, le conte.

La troisième raison enfin, qui m'a motivé pour cette nouvelle date butoir et qui m'a interdit de prendre le 30 novembre est l'échéance de Noël. Je sais que c'est un argument commercial de poids pour convaincre les gens de souscrire et lorsque j'aurai enfin la somme, que je lancerai la publication, il faudra au bas mot 3 semaines avant de recevoir les livres. A cela devra s'ajouter le temps de les expédier à tous mes souscripteurs (ce que je ne pense pas faire en un jour) et le temps, pour les souscripteurs de l'agglomération, que je le leur porte car pour réduire le coût pour l'acheteur, je vais porter moi-même les livres aux souscripteurs de l'agglo de façon à leur économiser les frais de port... Bref, tout cela me prendra plusieurs jours ce qui ne nous amènera donc pas loin de Noël avec l'échéance au 21 novembre. Impossible donc de choisir un délai plus lointain malgré les arguments chocs de ma meilleure amie et nouvelle directrice marketing sur le bouche-à-oreilles post salon du livre.

Cependant, j'ai pensé ce matin à mettre le livre en pré-vente sur Amazon. Je sais que c'est théoriquement possible. Reste à trouver le temps et à y parvenir... Au plus vite je l'espère. Quand ce sera fait, de la com' autour pourra nous ramener quelques pré-ventes qui viendront compléter les souscriptions.

Notez au passage que le livre est déjà en pré-vente sur mon propre site de vente :

http://www.edition-goutte-etoile.fr/achat-anna-et-la-dame-du-fond-de-la-foret-399363.html

Je crois que j'ai fait le tour de l'actualité de mon conte (et de mes ventes, hélas).

Question écriture, j'avoue écrire très peu en ce moment. Non faute d'idée ou de volonté mais faute de temps. Les révisions du CAPES, si elles m'éloignent de mon blog, m'éloignent aussi de mes livres et cela me désespère car les idées bouillonnent dans ma tête. Je passe toutes mes matinées à réviser, l'après-midi je suis avec mes élèves ou travaille pour mon asso ou la souscription et quand enfin, le soir, j'ai fini, même si l'envie d'écrire est là, la force, elle, n'y est plus. J'ai tout de même poursuivi l'écriture de mon roman pour enfants cet après-midi et je crois avoir terminé (?) le chapitre 11...

Et vous, êtes-vous éreinté par vos journées ?

Publié dans Mes péripéties

Commenter cet article

amelie 01/11/2016 11:55

bon courage pour tes exams

Marjolaine PAUCHET 02/11/2016 08:45

Merci.

Quichottine 06/10/2016 14:16

Bonnes révisions, Marjolaine.
Mon chèque de souscription est parti hier. J'espère que tu le recevras très vite.
Bises et douce journée.

Marjolaine PAUCHET 07/10/2016 10:07

Merci beaucoup !
Bonne journée à toi !

Rebecca G. 04/10/2016 21:12

Il me semble que tu doives donner la priorité à tes révisions de CAPES pour le moment... Je te souhaite de bien réussir, afin de pouvoir te consacrer ensuite à tes livres. Chaque chose en son temps. A vouloir tout faire en même temps, on ne fais pas bien les choses... Pas de regret, donc. Ce n'est que partie remise. ;) Courage!