Faites appel à des chroniqueurs : ils sont là pour vous aider

Publié le par Marjolaine PAUCHET

Bonjour à tous et à toutes. La pratique se développe, mais certains auteurs auto-édités hésitent encore à franchir le cap ou ne savent pas comment. Alors n'hésitez plus et faites appel à des chroniqueurs pour parler de votre livre, ils sont là pour vous aider.

Chroniqueuse : Personne qui éclaire des livres

Mais d'abord un chroniqueur (ou une chroniqueuse), qu'est-ce que c'est ? C'est une personne qui tient un blog, une chaîne Youtube ou qui est active sur les réseaux sociaux et qui se sert de ces médias pour partager avec ses fans ce qu'elle a acheté. Ce peut-être n'importe quoi. Certains de ces chroniqueurs sont spécialisés dans les livres. Ils ne parlent que de ça sur leur blog, chaîne Youtube, etc. Les plus efficaces sont nommés influenceurs et il est assez dur de parvenir à les contacter car ils ont une PAL (pile de livres à lire) si importante, qu'ils deviennent très sélectifs (et on les comprend) quant au choix de leurs nouvelles lectures.

Il y a quelques années, les grandes maisons d'édition boudaient ce lien avec les lecteurs qu'elles jugeaient trop amateur. Sans compter qu'on ne peut pas prévoir à l'avance ce que dira la chronique. Elle peut tout à fait être mauvaise… Aujourd'hui, c'est un mode de communication que pratiquement toutes ont adopté tant il peut être efficace. À tel point que certains se font payer et en vivent…

Mais mettons les choses au clair : pour percer en tant qu'auteur ou qu'autrice, vous allez devoir consacrer quelques exemplaires de vos livres à votre promotion. Concrètement cela signifie que vous « donnerez » ces livres ou que vous payerez pour qu'on les lise ! Pourquoi ai-je mis des guillemets à donnerez ? Parce que si la personne qui recevra l'ouvrage ne vous paiera pas en monnaie sonnante et trébuchante, elle vous paiera autrement, c'est-à-dire en parlant de vous et de votre livre. Et dans le monde des livres où des milliers de titres sortent chaque année, la visibilité est presque autant le nerf de la guerre que l'argent. Sans l'un, vous ne pourrez pas sortir votre livre, sans l'autre vous ne pourrez pas le vendre et encore moins vivre de votre plume. C'est précisément cette visibilité que vous apportent les chroniqueurs en parlant de votre livre. Ils savent communiquer et ils ont un réseau de fans déjà tout prêts à les écouter pour ça. Cela vaut bien un exemplaire gratuit ou un petit chèque, non ?

Attention toutefois, car comme partout, tous les chroniqueurs ne se valent pas. Certains ne vous apporteront qu'une faible visibilité et pas de ventes. Certains ne parleront de vous que sur Babelio et autres plates-formes du genre. Certes, c'est déjà bien, mais ce n'est pas suffisant. Ne vous leurrez pas, avoir son livre sur Babelio ne peut apporter que du positif, c'est de la visibilité en plus, soit précisément ce que vous recherchez. Mais les plates-formes comme Babelio, si elles sont utiles, ne font pas tout. Si vous n'êtes visible que là, quelle que soit la qualité des commentaires qui y sont laissés sur votre œuvre, vous ne vendrez pas. Ainsi, vous devez, avant de sélectionner vos chroniqueurs, faire une enquête minutieuse sur eux.

  • Chronique-t-il votre genre littéraire ? Comme chacun, les chroniqueurs ont leurs préférences et les fans qui les suivent ont a priori les mêmes qu'eux. Inutile de contacter un chroniqueur qui ne s'intéresse pas à votre genre.
  • Est-il présent sur plusieurs médias (ce n'est pas une obligation, mais c'est toujours mieux) ? Si oui, lesquels ?
  • Combien de personnes le suivent, sont abonnés ? Si vous ne trouvez pas l'info, n'hésitez pas à la lui demander, c'est important. Combien commentent ces chroniques ? les partagent ?
  • Combien a-t-il de vues pour chacune d'elles ?
  • Sont-elles plutôt positives ?
  • Son blog, sa chaîne Youtube ou/et ses réseaux sociaux sont-ils régulièrement alimentés ? Si non, fuyez !

Ce sont là les points à vérifier à chaque fois. Si tous les voyants sont au vert, alors n'hésitez pas à contacter le ou la chroniqueuse, pour lui demander si vous pouvez lui envoyer votre livre. Certains acceptent les e-books. Pensez-y, ce sera pour vous une belle économie ! Plus vous serez visible, mieux vous sélectionnerez vos chroniqueurs, plus vous ferez des ventes.

Bouton pour découvrir mes livres

 

Publié dans Mes péripéties

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article