Dur dur parfois

Publié le par Marjolaine PAUCHET

Bonjour à tous. Cette semaine, j'ai dû compter avec une angine carabinée dont je ne suis pas encore tout à fait remise. De fait, depuis que je suis malade, je n'ai rien fait pour mes livres. Et je n'ai donc pas fait grand chose depuis la semaine dernière. J'ai relancé Nature & Découverte, encore...

Je n'ai pas avancé mes livres, ni vendus aucun, aucune vente pour l'instant en janvier. Mais je suis allée, en début de semaine, avant de tomber malade, à la fac de PAU pour leur demander de réaliser un échange de livre entre BU (bibliothèque universitaire) car j'en voudrais un qu'ils n'ont pas. Cela m'en coûtera 5€ mais je pense que ça m'aidera dans mes recherches sur les taureaux. J'en ai profité pour me faire ouvrir un compte informatique à la BU. Je pourrai désormais accéder à tous les articles des revues scientifiques auxquelles est abonnée la BU. Cela devrait faciliter mes recherches et me permettre de les étoffer. Autre excellente nouvelle pour mon livre sur les taureaux, pendant que la bibliothécaire m'expliquait le fonctionnement de mon nouveau compte informatique (sur lequel je ne suis pas encore allée par manque de temps d'une part et à cause de mon angine d'autre part), j'en ai profité pour lui demander si elle connaissait, dans la fac, un prof d'archéologie qui serait assez aimable pour m'aider et me guider dans mes recherches. Elle-même n'en connaissait pas mais par chance, une étudiante qui été à côté m'a entendu. Elle est étudiante en histoire de l'art, a des cours d'archéologie et m'a indiqué le nom de 2 profs d'archéo qui pourraient éventuellement m'aider ainsi que l'endroit où se trouve leurs bureaux. Dès que j'en aurais le temps, je compte donc aller les voir. Discuter avec eux de mon projet de livre et savoir s'ils accepteraient de m'aider dans mes recherches. Je devrais toutefois me montrer prudente dans ce que je leur dirais. Le Pays Basque n'est pas loin, les Landes encore moins et si PAU et le Béarn ne sont pas des terres de sang, la proximité d'avec ces terres de tauromachie fait qu'ici aussi il y a hélas beaucoup d'aficionados (amoureux de corrida). Sans savoir à qui j'aurai affaire, je devrai donc rester des plus discrètes sur mes motivations et mon engagement anti-corrida.

Encore une fois, je suis au regret de vous avouer que je n'ai toujours pas lancé mon ebook en publication à la demande. Je n'ai pas eu le temps à la suite de mon dernier article. Je m'y suis mise un matin de la semaine, ai bien avancé mais l'après-midi même, je commençais à me sentir mal. Le lendemain j'étais à presque 39°C de fièvre. Hier et ce matin, il m'a fallu travailler à nouveau pour mes élèves et mon association. De plus, j'en suis maintenant à une phase qui demande du temps mais en une seule fois ce qui est dur à trouver pour moi. J'ai beaucoup d'élèves cette année ce qui met du beurre dans les épinards mais me laisse moins de temps pour tout le reste. Parvenir à tout gérer est très dur. Bref, bref, je vais bien y parvenir. Peut-être demain soir ? Je ne sais pas. Le mercredi soir, je suis seule chez moi, tranquille et j'aime bien en profiter pour écrire ou comme en ce moment faire des recherches sur mon livre pour les taureaux. Mais peut-être que ce sera le bon moment ?

Je vous invite toujours à venir participer à ma cagnotte leetchi pour mon conte et à venir poser vos questions scolaires sur ma page facebook dédiée.

Et vous, où en êtes-vous de vos projets ?

Publié dans Mes péripéties

Commenter cet article

Griboulette 27/01/2016 15:26

pour moi ça avance petit à petit ouhh ta pas de chance moi j'ai été malade deux fois en deux semaine !!!

Marjolaine PAUCHET 28/01/2016 10:38

Malade 2 fois en 2 semaines ? Et c'est moi qui n'ai pas de chance ? lol

chez laramicelle 26/01/2016 18:13

bon courage :)

Marjolaine PAUCHET 27/01/2016 12:01

merci. ;-) mais ça va de mieux en mieux

Caroline 26/01/2016 17:47

Ah moi aussi je suis malade et je rentre ce soir à 23H de l'école parce qu'on va au théâtre :'(
Bon courage !

Marjolaine PAUCHET 27/01/2016 12:00

Alors c'est à toi qu'il faut dire bon courage !