Du neuf, si, si, j'vous jure !

Publié le par Marjolaine PAUCHET

Oui, bon, je sais, au pays de la Marjolaine, les semaines ont tendance à faire 10 jours... Personne n'est parfait. Quoi qu'il en soit, j'ai des nouvelles pour vous. En premier lieu, la page ulule, que je vous avais annoncé pour "dans 24-48h" n'est pas encore en ligne, des problèmes à régler avec les webmasters du site. J'enrage. J'enrage car la date de fin de la campagne ulule, elle, est définie, bloquée. Donc, plus le temps passe, plus le temps disponible pour trouver la somme se réduit. Si le temps se réduit, les chances d'atteindre l'objectif diminuent aussi. D'où, j'enrage, je bouillonne. Mais que faire de plus ?

En revanche, j'ai poursuivit mon roman. Quel plaisir de voir la situation se débloquer. L'histoire n'est certes toujours pas aussi claire dans ma tête que pour les 3 premiers chapitres. Elle s'écrit donc plus lentement mais elle s'écrit, enfin. Je sens que je suis sur la bonne voie et je retrouve confiance en moi et en mon récit. Mes personnages prennent vie peu à peu. J'ai également reprit l'écriture du livre que je souhaite e-publier, à mon grand soulagement. Je l'ai avancé d'une traite. Il n'est toujours pas achevé mais est bien avancé.

Je suis également allée à la librairie Tonnet chez qui j'ai des recueils en dépôt-vente pour faire le point. La dame qui s'en occupe n'étais pas là mais j'ai cherché mes livres en rayons, les ai trouvé. Et quelle ne fut pas ma surprise de voir, sur l'étagère à côté, un livre sur la corrida ! En regardant mieux, un deuxième, un troisième... En tout 4 niveaux d'étagère, répartis deux à deux sur deux étagères côtes à côtes ! Le tout consacré à cette barbarie que certains élèvent au rang de culture ! Que faire ? Retirer mes livres de cette librairie que j'adorais, la plus cotée de PAU ? A l'heure d'internet où de plus en plus de gens oublient le plaisir de tenir un livre entre les mains et d'en dévorer chaque ligne, qu'une librairie ait besoin d'en avoir pour tous les goûts, je peux à la rigueur le comprendre quoique personnellement, je préfèrerais me taillader les veines plutôt que de tirer profit d'une telle cruauté. Mais 4 niveaux !? Le premier moment de stupeur passé, de déception aussi pour cette librairie que j'aimais tant, j'ai réfléchis. Il est vrai également qu'il existe largement moins de livre contre la tauromachie. Ce sujet est resté longtemps réservé à ses défenseurs tandis que ses détracteurs, comme si la honte devait venir d'eux, restaient en silence, tête basse. Ce temps est heureusement passé et aujourd'hui, les livres qui dévoilent ce qu'est vraiment la corrida se multiplient. Alors multiplions-les ! Écrivons-les ! Que si les librairies veulent mettre 4 niveaux de livres sur la corrida, soit, mais qu'elles aient aussi la possibilité de mettre 4 niveaux contre ! En rentrant chez moi, j'ai donc commencer les recherches pour un livre que je gardais dans un coin de ma tête depuis longtemps. Un livre sur l'histoire des taureaux et des hommes. Pourquoi cet animal nous fascine-t-il depuis la préhistoire ? Quelle est notre histoire commune ? Il est puissant certes, mais ce n'est pas le seul animal dans ce cas et j'ai peine à croire que tout se résume à cela. J'ai donc pris, pour employer l'expression la plus au poil qui puisse, le taureau par les cornes et j'ai commencé à chercher, à essayer de comprendre. Des taureaux et des hommes voilà le livre que je veux commencer à écrire.

Mais ce n'est pas tout. J'ai également finit de lire le livre de Stephen King, Écriture, mémoire d'un métier (oui, je sais, j'ai pris mon temps) et j'en ai acheté un autre. Pour savoir écrire, lire, voilà le secret. Je commence donc Terremer d'Ursula K. Le Guin.

Enfin, dernière nouvelle que j'ai à vous livrer, je suis allée voir un des deux bars librairies dont je vous parlais pour proposer une soirée poésie. Le gérant est d'accord. Je dois repasser le voir entre le 15 et le 20 août pour voir cela avec lui.

Et vous, quel livre lisez-vous ?

Publié dans Mes péripéties

Commenter cet article

Rebecca G. 02/08/2015 00:30

Comme toi, je suis contre la violence gratuite et la boucherie que représente la corrida. Depuis toute petite, cela me révulse....! C'est une très bonne idée de livre... J'ai hâte de connaître la suite de ton roman... Bravo à toi de rester positive et de tenir bon, malgré les vagues... Bon courage! Bisous.

Marjolaine PAUCHET 04/08/2015 10:55

Merci pour ton commentaire. Le roman avance et moi aussi... Quant au livre sur les taureaux, ce sera un travail de longue haleine mais je suis sûre que le résultat sera là.

marie josé mantero 01/08/2015 12:51

Bonjour, tu as su rendre positive la situation! :-)
Moi je lis "La sainte folie du couple" de Paule Salomon et j'adore.
J'ai beaucoup aimé ton recueil
Je te dis à bientôt

Marie José (de l'Adap)

Marjolaine 01/08/2015 15:19

Merci pour ton soutien et pour le recueil. Je ne connais pas du tout le livre que tu lis.
Petit détail que j'ai oublié de mentionner, j'ai écrit un nouveau poème.

écureuil bleu 01/08/2015 09:20

Bonjour Marjolaine. Merci pour ta visite. Moi aussi j'ai été sidérée de voir tous ces livres sur la corrida et très déçue qu'un de mes journalistes préférés de Sud-Ouest ait rédigé la préface de l'un d'eux. Bonne journée

Marjolaine 01/08/2015 11:36

Oui, Sud-Ouest et la République sont réputés pour leur partie pris très pro-corrida. Hélas, il n'existe aucun grand journal d'information de leur niveau de tirage qui soit anti-corrida. Pas dans le Sud-Ouest en tout cas.