Si j'avais 10 ans

Publié le par Marjolaine PAUCHET

Petite prose d'une autre soirée d'atelier d'écriture.

Sujet :

Si j'avais 10 ans

Si j'avais 20 ans

Si j'avais 20 000 ans

 

Si j'avais 10 ans, je rêverais assise devant la fenêtre de la classe, à mes frères loups, à des courses avec des chevaux sauvages, à des balades dans la mer accrochée à l'aileron d'un dauphin. Je parlerais aux animaux, rêverais que la Grande Ourse descend me voir pour que je lui caresse le museau.

J'apprendrais à lire à mes chats.

Si j'avais 10 ans, j'ignorerais volontiers le monde cruel des Hommes pour me battir un monde de rêves, un monde sans haine, blottie contre le sein de la Grande Ourse.

 

Si j'avais 20 ans, je me lèverais. Je dirais "Non", je dirais "STOP, laissez-moi rêver, cessez de tuer, d'empoisonner, de polluer, de voler". Si j'avais 20 ans, profiter de ce si bel âge me ferait mal. A regarder derrière moi la fin de l'innocence, à regarder devant moi le monde cruel des Hommes. Si j'avais 20 ans, on me dirait "amuse-toi, profite" je répondrais "Non, je préfère en profiter pour me tenir debout, regarder droit, sans gène et sans honte."

 

Si j'avais 20 000 ans, je repenserais aux temps passés, aux temps jadis, à mes frères de Lascaux, à toutes ces merveilles que j'aurais vu. Je repenserais à toute cette humanité que j'aurais vu grandir et s'étoffer. Je reverrais Moctezuma, me souviendrais de Lao Tseu et du peuple Cheyenne. Je pleurerais tous mes chers disparus, regarderais hier et aujourd'hui et rêverais à demain en me disant "Oui, peut-être qu'un jour nous vivrons dans un monde de rêves, un monde sans haine, blottis contre le sein de la Grande Ourse."

Publié dans Jeux de mots

Commenter cet article

Patrick Moindrault 15/04/2016 00:11

Bonsoir Marjolaine,

Heureux de recroiser ta plume ici... même un peu tardivement.
Merci pour ton sens de la poésie (et tes conctions).

Patrick.

Marjolaine PAUCHET 15/04/2016 08:58

Bonjour Patrick et merci. Désolée de ne pas être présente en ce moment sur les différents facebook d'auto édition mais je suis très prise par ailleurs.

Quichottine 17/03/2016 12:40

Nous sommes sur la même longueur d'onde, je crois. :)
Merci pour ce très beau texte Marjolaine.
Passe une douce journée.

Rebecca G. 13/03/2016 22:55

C'est bien, mais un peu triste, non?...

Marjolaine PAUCHET 14/03/2016 10:18

Vraiment ? Moi je trouve que je finis sur une note d'espoir. C'est tout moi. Déjà toute petite, je trouvais, j'ai toujours trouvé le monde des Hommes très noir, très sombre et quasi irrécupérable. Pourtant je n'ai jamais pu me faire à l'idée que se soit irrévocable. L'Humanité est pour moi au fond du trou ou pas loin. Alors si on lui fabrique une échelle, elle ne doit pouvoir que remonter. Enfin j'espère...

Caroline 13/03/2016 21:28

Joli texte avec un beau message !

Marjolaine PAUCHET 13/03/2016 21:31

Merci. ;-)